Blog littéraire de l'imaginaire

Bienvenue sur ce blog consacré à la littérature. J'ai une préférence pour les lectures de l'imaginaire c'est-à-dire tout ce qui est fantastique, fantasy, science-fiction, ... Il m'arrive aussi de sortir de ma zone de confort et de lire des récits que je n'ai pas l'habitude. Il se peut donc que de temps en temps se glisse entre mes pages un article ou une critique sur un polar, un classique, une biographie, ...

La lecture est une façon de voyager et de s'évader, parfois jusqu'aux confins du monde. Je vous invite à faire un bout de chemin avec moi au fil de mes lectures, en espérant pouvoir vous faire découvrir des choses intéressantes, voir vous donner envie de vous plonger dans un livre en particulier.

Bonne visite :)

mardi 1 novembre 2016

MÉTAMORPHOSE EN BORD DE CIEL de Mathias Malzieu

[CONTE,ROMAN CONTEMPORAIN]


17/20

Ebook (2011)
Origine de l'auteur: Français
Genre: Conte, roman contemporain, poésie, fantastique



Synopsis:
Cloudman est sans conteste le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltiges involontairement comiques lui valent des jours heureux. Jusqu'à ce qu'un médecin le soignant pour une énième fracture décèle chez lui une maladie incurable. Commence alors pour Tom un long séjour hospitalier pour tenter de venir à bout de ce qu'il appelle "la Betterave".
Lors d'une de ses déambulation nocturne dans les couloirs de l’hôpital, cet homme qui a toujours rêvé de dévorer les nuages rencontre une étrange créature, mi-femme mi-oiseau, qui lui propose le pacte suivant: " Je peux vous transformer en oiseaux, ce qui vous sauverait, mais cela ne sera pas sans conséquences. Pour déclencher votre métamorphose, vous devrez faire l'amour avec moi. De cet union naîtra peut-être un enfant. Un risque à accepter."

Dans la tradition de ces contes pour grands enfants. Mathias Malzieu nous raconte l'histoire merveilleuse d'un homme qui veut tuer la mort et tutoyer les oiseaux. Ce faisant, il nous livre une réflexion rare sur le pouvoir de la vie, et de l’amour.




Mon avis:
J'ai découvert Mathias Malzieu il y a quelques années avec son groupe Dyonisos que j'aimais beaucoup. Je savais donc plus ou moins à quoi m'attendre en ouvrant les pages de ce cours roman.

J'ai assez vite été séduite par sa plume, d'une belle fluidité. Il a une manière d'écrire et de donner vie à ses idées vraiment magique, cela lui ressemble bien.
C'est une jolie histoire qui traite d'un sujet dur et difficile, la maladie et le cancer, mais écrite avec humour, douceur et surtout poésie. Je conçois que tout le monde ne puisse aimer ce style de lecture.

 Personnellement j'ai trouvé ce conte très touchant, mais je ne pense pas non plus que je pourrais lire tous ses livres d'affilée. C'est par contre le genre d'écriture parfaite entre d'autres lectures plus longues ou difficiles, elle permet une petite parenthèse et de nous donner un bon bol d'air frais.

Je recommande donc sans hésitation, en plus cela se lit super vite, mais encore faut-il que vous aimiez ce style d’écriture. A aucun moment c’est sérieux, on a droit à du fantasque tout au long du récit. Il aime faire des jeux de mots et enchaîne les métaphores. C’est mignon tout plein, j’ai eu le sourire aux lèvres la plupart du temps.
Les personnages sont super attachants, surtout le petit garçon qu’il rencontre à l’hôpital. J’aurais voulu le voir apparaître davantage.

On se prend au jeu, et finalement happé par les idées saugrenues du personnage on ne sait plus trop quoi penser. Qu'est ce qui est réel et qu'est ce qui ne l'est pas, où se trouve la limite entre ce qu'il se passe vraiment et ce qui à trait au rêve ? J'ai bien aimé me perdre dans cet histoire.


Je ne sais pas trop quoi dire d’autre sur ce livre, c’est assez dur à décrire, car c’est un peu à part, décalé. Le mieux est de terminer par des extraits, c’est la meilleure façon de se faire une idée de son écriture.



« Aujourd’hui, je donnerais n’importe quoi pour décoller, quitte à me casser une jambe ou deux. E.T, je comprends pourquoi tu t’es barré à vélo en plein ciel. A ta place j’aurais continué de pédaler jusqu’à Pluton sans me retourner. »



« La Betterave qui pousse en moi est déjà trop lourde, et si je prenais la route 
sans me faire soigner, elle ne tarderait pas à m’écraser. 
Mais si je reste ici, je vais devenir fou. 
Nuits et jours entassent du vide au fond de mon crâne. »



« - Je suis Victor et je sais garder les secrets. Je ne le dirai à personne !
 Merci, mon grand. Merci beaucoup. 
– Vous êtes blessé ? On dirait que quelqu’un à mâchouillé vos ailes. 
Et qu’on vous à rapetissé aussi ! 
- Euh… oui ! C’est un monstre-légume. Il est énorme et très puissant ; son truc, 
c’est de noyer les gens dans une soupe filandreuse, une soupe de poireaux ! »





« La nuit retire son long manteau de velours nocturne
 et l’étend sur la corde à linge de l’horizon. »



Ce que j'ai préféré:
° Le style d'écriture
° L'humour et les jeux de mots
° La fraîcheur du récit malgré le sujet traité


Ce que j'ai moins aimé:
° Cela peut-être un peu too much par moment 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire