Blog littéraire de l'imaginaire

Bienvenue sur ce blog consacré à la littérature. J'ai une préférence pour les lectures de l'imaginaire c'est-à-dire tout ce qui est fantastique, fantasy, science-fiction, ... Il m'arrive aussi de sortir de ma zone de confort et de lire des récits que je n'ai pas l'habitude. Il se peut donc que de temps en temps se glisse entre mes pages un article ou une critique sur un polar, un classique, une biographie, ...

La lecture est une façon de voyager et de s'évader, parfois jusqu'aux confins du monde. Je vous invite à faire un bout de chemin avec moi au fil de mes lectures, en espérant pouvoir vous faire découvrir des choses intéressantes, voir vous donner envie de vous plonger dans un livre en particulier.

Bonne visite :)

dimanche 9 octobre 2016

CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE de Roald Dahl

[Roman jeunesse]



Lu en version originale


17/20

Edition: Penguin Books, ebook (2010)
Titre original: Charlie and the chocolate factory
Origine de l'auteur: Anglais (Pays de Galle)
Série: tome 1 de Charlie et la chocolaterie (le tome 2 : Charlie et grand ascenseur de verre)
Genre: Jeunesse, fantastique



Synopsis:
Charlie est un petit garçon qui vit avec son papa et sa maman, mais aussi avec ses quatres grand-parents. Tout ce monde est entassé dans deux pièces seulement car la famille de Charlie est très pauvre. Lorsque son papa perd son travail, la situation devient dramatique, ils meurent presque de faim.
Mais dans la ville où ils demeurent, il y a une mystérieuse chocolaterie: nul n'y entre ni n'en sort jamais. Son propriétaire, Mr Wonka, lance un grand concours: les cinq gagnants pourront visiter l'usine et gagner des sucreries pour toute leur vie.




Mon avis:
C’est le premier livre de Roald Dahl que je lis, et même si c’est orienté jeunesse j’ai vraiment bien aimé. Je connaissais déjà l’histoire ayant vu l’adaptation de Tim Burton 2 ou 3 fois. Il m’a été assez difficile de me faire ma propre vision des choses, fatalement je revoyais souvent les scènes du film et la tête des acteurs durant ma lecture mais cela ne m’a pas trop dérangé.

Deux choses ont attirés mon attention et m’ont fort surprises : Je ne pensais pas que l’adaptation du film était aussi fidèle au livre, je me disais que forcément Tim Burton avait pris de grandes libertés, et bien non c’est hyper hyper fidèle. Et la deuxième chose qui m’a étonnée, aussi en comparaison avec le film, c’est que Roald Dahl a mis beaucoup d’humour, de jeux de mots et de loufoquerie, dans ses dialogues surtout. Je pensais que ce côté loufoque et les répliques cinglantes de Willy Wonka étaient une prise de liberté du réalisateur, sa touche personnelle. Et ben non, toutes les vannes qu’on peut entendre dans le film sont bien des répliques de Roald Dahl. Et c’est vraiment ça qui m’a fait passer un si bon moment de lecture. J’ai vraiment apprécié ce côté loufoque et les répliques de Mr Wonka m’ont souvent fait sourire, j’ai trouvé ce personnage vraiment pétillant, joyeux et il m’a communiqué sa bonne humeur avec son côté très naïf, enfantin.

Les autres personnages sont aussi très bien, j’ai trouvé le petit Charlie vraiment adorable tant il est gentil et attentionné avec ses grands-parents. C’est particulièrement sa relation avec son grand-père Joe qui m’a touché, ils sont vraiment très proches l’un de l’autre et dès le début j’ai beaucoup apprécié cette relation privilégiée qu’ils ont tous les deux (comme quand il lui donne ses seuls sous pour retenter sa chance encore une fois d’avoir un ticket d’or). Ce vieillard de plus de 90 ans a encore une âme d’enfant (comme Willy Wonka d’ailleurs) et c’était vraiment super beau de le voir s’émerveiller comme un gosse.

« My dear boy », said Grandpa Joe, raising himself up a little higher on his pillow, « Mr Willy Wonka is the most amazing, the most fantastic, the most extraordinary chocolate maker the world as ever seen ! I though everybody jnew that ! ».
« I knew he was famous, Grandpa Joe, and I kew he was very clever… » « Clever ! » cried the old man. « He’s more than that ! He’s a magician with chocolate ! He can make anything – anything he wants. Isn’t that fact, my dears ? » The other three old people nodded their heads slowly up and down, and said « Absolutely true. Just as true as can be. »



« Are you ready ? » « Yes », Charlie said. « I’m ready ». « All right. You tear off the first bit ». « No », Charlie said, « You paid for it. You do it all ». The old man’s fingers were trembling most terribly as they fumbled with the wrapper. « We don’t have a hope, don’t you ? » « Yes », Charlie said. « I know that ». They looked at each other, and both started giggling nervously.


J’ai trouvé les autres enfants, malgré qu’ils soient assez stéréotypés, très intéressants aussi. Ils sont vraiment horribles, tout est assez gros et on voit assez vite les choses venir mais c’était vraiment jouissifs, j’attendais chaque fois la chanson des Oompa-Lompas avec impatience, elles m’ont bien fait rire. Les répliques de Mr Wonka envers ces enfants sont aussi excellentes.

« Whips ! » cried Veruca Salt. « What on earth do you use whips for ? » « For whipping cream , of course, « said Mr Wonka. « How can you whip cream without whips ? Whipped cream isn’t whipped cream at all unless it’s been whipped with whips. Just as a poached egg isn’t a poached egg unless it’s been stolen from the woods in the dead of night ! »


Je ne reproche qu’une chose à ce livre : il donne vraiment trop faim !! Découvrir cette chocolaterie m’a donné tellement envie, il est très difficile de ne pas grignoter en même temps tellement Willy Wonka nous vend du rêve ! Mieux vaut avoir déjà mangé avant histoire de ne pas se ruer sur la tablette de chocolat et l’engloutir en entier en moins de deux secondes ! C'est vraiment un régal, on frôle l'indigestion (mais dans le bon sens du terme, parce qu'on ne peut s'arrêter) rien qu'en dévorant les pages, heureusement qu'il n'y en a pas plus !



« The creamiest loveliest chocolate I’ve ever tasted ! » said Grandpa Joe, smacking hi slips. « That’s because it’s been mixed by waterfall », Mr Wonka told him.



J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur et je suis assez tentée d’en lire d’autres, à commencer par Charlie et le grand ascenseur de verre. J’aimerais aussi beaucoup découvrir d’autres de ses récits qui sont moins orientés jeunesse, notamment une de ses autobiographie : Moi, Boy.

Ce livre est une vrai pépite (de chocolat)! Je le conseille aux jeunes évidemment, car c’est assez court et c’est facile à lire, mais également aux moins jeunes, à ceux qui ont encore une âme d’enfant et qui s’émerveille du monde qui les entoure.

A déguster ou dévorer sans modération, de 7 à 77 ans !


Petite note sur la lecture en version originale:
Etant donné que c'est un roman jeunesse, c'est assez facile à lire. Il est idéal quand on débute dans les lectures en VO, surtout si vous avez déjà vu le film. Les termes utilisés reviennent assez régulièrement et même si vous ne connaissez pas tout (certains mots m'étaient également inconnus) ils se devinent facilement avec le contexte de la phrase. Il est vraiment tout petit et contient beaucoup de dialogues ce qui facilite aussi sa compréhension, vous ne vous coltinerez pas des descriptions à rallonge.

NIVEAU DE DIFFICULTÉ: FACILE
Vous cherchez d'autres idées lectures en Anglais ? c'est par ici !




Ce que j'ai préféré:
° Le personnage de Willy Wonka
° L'humour des dialogues et les jeux de mots
° La belle relation entre Charlie et son Grand-père


Ce que j'ai moins aimé:
° Je n'ai pas été très surprise, connaissant déjà l'histoire via le film






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire