Blog littéraire de l'imaginaire

Bienvenue sur ce blog consacré à la littérature. J'ai une préférence pour les lectures de l'imaginaire c'est-à-dire tout ce qui est fantastique, fantasy, science-fiction, ... Il m'arrive aussi de sortir de ma zone de confort et de lire des récits que je n'ai pas l'habitude. Il se peut donc que de temps en temps se glisse entre mes pages un article ou une critique sur un polar, un classique, une biographie, ...

La lecture est une façon de voyager et de s'évader, parfois jusqu'aux confins du monde. Je vous invite à faire un bout de chemin avec moi au fil de mes lectures, en espérant pouvoir vous faire découvrir des choses intéressantes, voir vous donner envie de vous plonger dans un livre en particulier.

Bonne visite :)

lundi 19 septembre 2016

ZOOM SUR ... LA LECTURE NUMERIQUE AVEC LA KOBO AURA H20






Cela fait maintenant 2 ans que je possède une liseuse et que je lis régulièrement avec. Je peux dire que je lis à parts égales des livres papiers et sur ma liseuse.
Bien qu’étant très sceptique par rapport à cela au début (comme beaucoup de personnes), j’ai finis par passer le cap, et j’en suis vraiment enchantée ! J’aime pourtant énormément les livres en tant qu’objet de collection, avoir une belle bibliothèque c’est quelque chose que j’adore. Mais la liseuse à de nombreux atouts qui m’ont conquis.




C’est pourquoi je me suis décidée à rédiger cet article afin de présenter cet outil merveilleux. Dans les pages qui vont suivre je vais présenter le modèle que je possède, à savoir la Kobo Aura H2O. Cela pourra peut-être être utile à l’un ou l’autre d’entre vous si vous hésitez encore dans votre choix : je passe ou je ne passe pas à la lecture sur liseuse ?!

Je vais donc passer en revue les divers options et fonctionnalités que cette Kobo nous propose, sachant que niveau interface et design de navigation c’est très similaire d’un modèle Kobo à un autre. Donc que vous décidiez d’acheter une Kobo glo, aura HD, ou tout autre modèle cet article sera valable grosso modo pour ceux-là également. Je mettrai cependant en avant les différences de ce modèle en particulier par rapport aux autres (Attention par contre les modèles des marques concurrentes sont peut-être très différentes, je n’ai jamais pu tester de Kindle par exemple donc je ne pourrai pas comparer).



Le but donc de cet article n’est pas de faire un comparatif entre les différentes liseuses du marché, mais simplement de mettre en lumière celle que je possède et de vous exposer mon ressenti face aux diverses fonctions.


La Kobo Aura H2O. Pourquoi ce modèle ?

Mon premier critère de choix fut : l’étanchéité. Et oui c’est le seul modèle pour le moment (chez Kobo tout du moins, les autres marques possèdent surement aussi leurs versions pour l’eau) qui est parfaitement étanche et donc peut aller dans l’eau ! A quoi ça sert me direz-vous ? C’est vrai qu’on peut se poser la question car non ce n’est pas fait pour lire sous l’eau, mais à proximité de l’eau. Avis donc aux amateurs qui aiment lire dans leur bain (ce qui est mon cas), sur la plage ou au bord d’une piscine en vacances. Ce sont des situations où le risque de lâcher sa liseuse ou de se faire éclabousser par les enfants qui sautent dans l’eau est grand. Plus d’inquiétude désormais, les ports USB sont bien protégés, tant contre l’eau que contre les petites particules (de sable par exemple).

Grâce au cache, les ports usb ne craignent rien !

 
Elle résiste à l'eau mais elle prévient quand même quand elle
est mouillée qu'il vaut mieux essuyer avant de poursuivre la lecture.


Mon deuxième critère : la taille. Elle est en effet plus grande que ses sœurs, ce qui peut être un avantage comme un inconvénient. L’avantage c’est qu’elle se rapproche le plus d’un format livre de poche. Le revers de la médaille par contre c’est qu’elle est plus lourde. Elle pèse 233g contre 180g de la glo HD par exemple. L’écran est donc aussi plus grand : 6,8 pouces contre 6 pouces pour la glo HD. Cela amène je pense un meilleur confort de lecture, bien que l’on sache modifier la taille de la police d’écriture, nous le verrons plus loin dans l’article.

Comparaison avec un livre poche pris au hasard.

Il faut savoir aussi que si vous rajoutez une pochette de protection de la marque (qui reste donc accrochée avec un volet qui se rabat dessus), cela va davantage augmenter son poids. Tenez-en donc compte quand vous irez soupeser les modèles en magasin. Certains utilisent des pochettes de rangement plutôt que ces covers, afin d'avoir directement la liseuse en main plutôt qu'une protection.
Ce sont les deux grandes différences que j’ai pu remarquer par rapport aux autres modèles Kobo que je connais.

Comparaison de la largeur de la tranche avec un livre moyen (344 pages).



Pour quel type de lecture ?

Les liseuses n’affichent que du noir et des nuances de gris, donc elles sont faites pour lire des romans. La couverture de votre livre s’affichera en première page, elle sera semblable à l’édition papier, mais en noir, gris et blanc.
Oubliez donc d’utiliser la liseuse pour y lire des bandes dessinées ! Tous les dessins seront en noir et blanc ! De plus le format des BD étant assez grande de base (taille A4 voir plus) les bulles de lectures seront beaucoup trop petites à mon avis. (Je n’ai pas testé à vrai dire car lire une BD en noir et blanc ne me tente pas du tout, je n’en vois pas l’intérêt). De plus, il n’est pas possible sur une liseuse de faire le fameux « pinch » avec ses deux doigts pour zoomer/dézoomer sur l’écran comme avec une tablette, donc lire une BD me semble compromis. Il est cependant possible de lire des manga (le format papier étant quasi similaire à la taille de la liseuse). Certaines bulles si elles sont forts chargées en caractères seront cependant parfois dures à lire mais c’est faisable (je l’ai fait pour une 50aine de tomes de Naruto sans aucun soucis, une fois qu’on s’adapté à la petitesse de certains passages). On est d’accord ceci dit, à partir du moment où il y a des dessins, que c’est plus agréable en version papier. Je ne dirais donc pas que c’est un atout très fiable. Je pense qu’il y a certaines personnes à qui cela ne conviendrait pas. Mais quand on voit parfois le nombre de tome que comporte une série telle que Naruto, One Piece, Bleach, et j’en passe, et bien c’est un beau gain de place tout de même de les lire sur liseuse !




Autre petit bémol avec la lecture des mangas : comme certains dessins sont forts noirs et sur des grandes surfaces, cela peut laisser lorsque l’on tourne la page des « traces fantômes ». Donc on voit en transparence des résidus de l’image précédente dans les zones blanches. Ce n’est pas trop gênant mais c’est quand même un élément à relever. A savoir qu’avec un roman normal c’est nettement moins flagrant et pas du tout gênant. 
Il faudra également s'habituer à tourner les pages "à l'Européenne" (à droite) tout en lisant le manga... dans le sens japonais ! ce qui est un peu bizarre au début car on ne tient pas en main un format dans le sens japonais...

Pour les romans contenant de temps en temps des illustrations elles s’affichent correctement, j’ai eu récemment le cas avec « The Hobbit » de J.R.R Tolkien. Elles sont en noir et blanc et prennent toute la page et sont restituées avec une bonne qualité. Ce qui est plus embêtant par contre c’est si vous êtes adeptes des romans d’heroic-fantasy, qui contiennent systématiquement une carte de la région en début de roman. Souvent elle est trop petite (réduite à une page alors que souvent elle est à cheval sur 2 pages dans un livre papier) et ce n’est pas hyper pratique de retourner chaque fois en début de livre pour consulter cette carte en cours de lecture…



Pour quel type de public ?

Premièrement et surtout : pour les personnes qui manquent de place chez elles. Car oui une bibliothèque cela prend de la place. Avec la liseuse le problème est résolu. De base elle peut contenir environs 3.000 livres (attention la capacité se réduit nettement si vous y mettez des manga, ces fichiers étant plus lourds).
Ce qui nous amène au deuxième type de personne cible : celles qui sont souvent en déplacement professionnels ou en vacances prolongées. Vous n’avez plus à vous casser la tête pour savoir quels romans vous allez embarquer avec vous, vous pouvez tous les prendre ! Et sans que cela n’alourdisse inutilement votre valise.

Et alors contre toute attente, même si c’est un outil technologique, ce n’est pas réservé qu’aux jeunes. Je l’ai déjà plusieurs fois conseillé à des personnes plus âgées quand elles me parlent de leurs problèmes pour lire alors qu’elles adorent ça (dans les grands formats les caractères ne sont pas encore assez grands en général). C’est vraiment un atout indéniable de la liseuse : on peut agrandir les caractères ! Cela a déjà été testé et approuvé par plusieurs seniors de mon entourage



C’est sûr que c’est un écran tactile donc il faut un peu se familiariser avec, ce qui n’est pas évident pour tout le monde, mais globalement il n’y a pas trente-six milles fonctionnalités donc c’est assez vite intégré (il faudra quand même aider votre grand-mère pour ajouter des livres dessus par exemple, mais une fois installé ça devrait aller tout seul).
Vous allez me dire, pour ça il existe des livres adaptés aux mal voyants. Je suis d’accord mais honnêtement le choix n’est pas vaste ! Ici tous les livres sortis en papier sont automatiquement édités en numériques, je ne suis jamais tombé sur un livre inexistant en ebook.
Je parle de personnes âgées mais cela peut concerner toute personne ayant des soucis de vision évidemment.


Je n’ai pas besoin d’une liseuse ! Je peux très bien lire sur ma tablette !

C’est un argument anti-liseuse que j’ai déjà beaucoup entendu. Mais franchement le confort de lecture entre une liseuse et une tablette est incomparable.
La liseuse est comme son nom l’indique UNIQUEMENT une liseuse, n’espérer donc pas pouvoir installer des applications, des jeux ou pouvoir surfer sur le net comme avec votre tablette. Mais elle est faite pour ça, et elle le fait extrêmement bien.

La technologie utilisée pour l’écran et la luminosité n’est pas du tout la même. Sur une tablette, comme sur un écran d’ordinateur ou son smartphone, lire fatigue énormément les yeux. Cela peut aller jusqu’à l’irritation et les yeux qui rougissent pour ceux qui lisent plusieurs heures. Ce problème ne se pose pas avec la liseuse. Je peux lire sans soucis 1 ou 2 heures dans le noir avec le rétro-éclairage sans que cela ne me fasse mal aux yeux.




En pratique, à quoi ça ressemble ?
Après avoir eu un aperçu extérieur, je vais vous faire visiter l’intérieure de ma liseuse pour vous montrer les possibilités et options qu’elle offre.


La page d’accueil :

Quand vous l’allumez, vous tombez automatiquement sur cette page d’accueil.



De là vous avez une vision globale des dernières actions effectuées, de vos lectures en cours ou tout juste terminées. C’est également à partir de là que vous avez accès aux divers options qu’offre la liseuse.
Ce qui apparaît en plus grand à gauche est le livre que vous êtes en train de lire, en dessous duquel apparaît le pourcentage auquel vous êtes déjà arrivé. Il n’y a qu’à cliquer dessus pour continuer votre lecture, il s’ouvrira directement là ou vous étiez arrivé la dernière fois que vous l’avez lu.
Au fur et à mesure de vos lectures, la page d’accueil va donc changer. Vous y verrez en général 2-3 livres (ceux terminés et ceux commencés). Vous avez également un onglet « statistiques ». En cliquant dessus vous ouvrez une nouvelle fenêtre où vous voyez vos statistiques de lectures. Je sais c’est un peu gadget mais c’est quelque chose que personnellement j’adore ! Cela vous montre d’une part les statistiques sur votre lecture en cours : à quel pourcentage vous en êtes dans le livre, à quel pourcentage vous en êtes dans le chapitre (cet infos n’est pas présente lors d’ebooks téléchargés, car les chapitres ne sont pas pris en compte), le nombre d’heures que vous avez déjà lus, le nombre de pages tournées, …
D’autre part vous avez les statistiques générales à savoir le nombre de livres au total que vous avez déjà lus, ainsi que le nombre d’heures passées sur votre liseuse et le pourcentage de votre bibliothèque lues par rapport aux ouvrages enregistrés sur votre liseuse.



On revient sur la page d’accueil et sur base de vos lectures vous pouvez voir que Kobo vous propose automatiquement certaines lectures, qui correspondent aux thèmes et genres que vous avez déjà lus (encore une fois, n’est pris en compte que les ebooks achetés légalement, tout ebook téléchargé ne rentre pas en compte).





Barre d'options supérieure:

Si vous touchez le bord supérieur de votre écran un menu déroulant apparaît avec différentes infos : la luminosité, l’état de batterie, la connexion wifi (indispensable si vous acheter des ebooks directement via votre liseuse. Sinon vous pouvez le faire via votre PC et transférer ensuite les fichiers sur votre liseuse), la synchronisation (permet de mettre à jour le logiciel de votre kobo, nécessite aussi la connexion wifi), et les paramètres généraux.



Cette barre vous est aussi accessible en pleine lecture, vous pouvez donc à tout moment régler la luminosité par exemple ou voir l’état de la batterie.






 Votre bibliothèque :

En cliquant en bas à gauche sur « Bibliothèque » vous pouvez voir une liste des ebooks présents sur votre liseuse et choisir votre prochaine lecture.



Vous pouvez aussi classer vos livres par groupes en créant des dossiers qui constitueront « vos collections ». Par exemple j’ai fait des dossiers pour différencier les genres de livres (fantasy, science-fiction, classiques, policier-thriller, etc…)




Barre d’outils inférieure :

Celle-ci n’est accessible qu’en mode lecture. Elle donne accès à des réglages concernant directement votre lecture en cours :
° La première icône avec la double flèche: la table des matières: Elle vous permet de naviguer dans les pages du livre (à l’aide du curseur à déplacer sur la barre). Cela donne aussi accès à la table des matières.
° La seconde icône « Aa » : vous permet de régler les caractères :
o   Le style de la police
o   La taille des lettres
o   Les interlignes
o   Les marges sur les côtés droits et gauches
o   La justification
(Ce sont les mêmes genres d’options que l’on retrouve lorsque l’on tape un texte dans Word).
A savoir que si vous augmentez la taille des caractères, le nombre de lignes ne sera évidemment pas le même, et vous devrez donc tourner plus de fois les pages qu’avec des caractères plus petits. Cependant cela ne MODIFIE PAS les nombre de pages affichés au bas de l’écran ! Le nombre reste le même et il se peut que vous ayez besoin de tourner 2, 3 voire 4 fois la page pour que vous passiez effectivement à la page suivante, ce n’est donc pas un bug d’affichage.
-     °  La troisième icône vous permet de voir les statistiques de votre lecture : combien de temps approximatif pour terminer le chapitre etc. Cela peut être pratique pour les personnes qui ne savent pas s’arrêter au milieu d’un chapitre et qui hésite à commencer le suivant. Maintenant vous savez combien de temps il vous prendra et si donc il vaut la peine que vous le lisiez ou s’il sera trop long !
      ° La quatrième icône vous montre les lectures semblables suggérées par Kobo.
      ° La dernière icône permet de faire des annotations, de rechercher un mot dans le livre, etc…




 Durant la lecture:

Durant votre lecture vous pouvez interagir avec le texte. Pour se faire il suffit de rester quelques secondes avec son doigt sur un mot. Il va être souligner et cela va permettre plusieurs actions
° Donner une définition du mot (le dictionnaire est de base compris dans le logiciel de la Kobo.° Pouvoir surligner un mot ou un passage entier en étirant les deux petites boules situées de part et d’autre du mot. Le texte surligner l’est en gris clair.



      En touchant le coin supérieur droit vous pouvez « corner » la page, ce qui sert de marque page. Honnêtement je n’en ai jamais compris l’utilité car quand vous quittez votre lecture et que vous l’ouvrez à nouveau plus tard, il s’ouvre là où vous étiez arrivé…



Après avoir effectués ces manœuvres, quand vous retournerez sur la page d’accueil vous verrez deux nouvelles icônes apparaître sous votre livre en cours qui montre que vous avez surligné quelque chose et mis un marque-page.



 La Librairie :

Elle est accessible depuis la page d’accueil au bas de l’écran à côté de l’onglet « Bibliothèque ».
Cela vous permet de faire une recherche dans le champ supérieur en vue d’une future lecture. Le prix est mentionné à côté et quand vous cliquez dessus vous avez accès au résumé. Il est également possible de télécharger gratuitement un extrait du livre. Cela vous permet de lire le premier chapitre et de voir si vous accrochez ou pas avant de l’acheter.







Infos diverses :

La liseuse à un atout majeur, mais également un défaut (qui n’en est pas vraiment un…).
Le gros point positif est l’autonomie. Elle est énorme, rien de comparable aux tablettes et autres bijoux technologiques où il faut passer son temps à les recharger. C’est un peu dur de dire combien de temps elle peut tenir car cela dépend de plusieurs paramètres comme l’utilisation du wifi, de la luminosité (plus vous mettez fort, plus ça consomme évidement), du temps que vous lisez par jour, si vous la laissez allumé pour rien plusieurs heure sans l’éteindre, etc …  
Batterie pleine pour une utilisation moyenne (disons environs 2 à 4h/jour) elle tient environs 1 mois et demi à 2 mois !
Elle ne souffre pas des rayons du soleil, l’écran étant plus « mat » il n’y a pas de problème de reflets (c’est pratique quand on lit en vacances à la plage, en plein soleil).



Comme dis plusieurs fois déjà au sein de l’article, certaines fonctionnalités seront légèrement différentes voire inaccessibles si vous lisez un ebook téléchargé illégalement.



Trucs et astuces :

° Vous pouvez régler la luminosité durant votre lecture : en faisant glisser le doigt sur le bord gauche de l’écran de haut en bas. Cela peut être un peu laborieux au début pour choper le truc, et quand on n’y arrive pas, souvent ça nous fait revenir à la page précédente. Une fois qu’on a comprit le truc ceci-dit c’est très rapide et pratique.
° En tenant la pression plusieurs seconde lors de votre lecture sur le bord inférieur de l’écran, vous pouvez passer du mode d’affichage des pages au mode d’affichage par pourcentage.
° Il y a un dictionnaire intégré de base dans la Kobo, il s’agit d’un dictionnaire Français. Mais il comporte également un dictionnaire Anglais-Français. Il est apparemment possible d’ajouter d’autres langues, mais je n’ai jamais essayé.
° C’est donc très pratique pour ceux et celles qui désirent se lancer dans la lecture en VO, il suffit de rester quelques secondes sur le mot en question et automatiquement il vous fournit une traduction de celui-ci ! Bien plus pratique qu’avec un livre papier où il faut déposer son livre, chercher dans le dictionnaire etc. Ici, pas de rupture du rythme de lecture, cela m’a beaucoup stimulée à continuer les lectures en VO, alors qu’avec un livre papier cette coupure m’avait beaucoup découragée.
° De plus, lire en anglais est conseillé si vous vous en sortez bien car si vous comparez les prix des ebooks en français et en anglais il y a une différence en faveur de la version originale. Et oui, dommage pour nous francophones mais les éditeurs anglophones ont tout compris ! Ils ont compris qu’un ebook devait être moins cher que son homologue papier et ils les mettent donc un peu moins cher de 1, 2, 3 € voire plus !
° Si vous comptez lire des grands classiques, n’allez pas trop vite pour les acheter sur votre Kobo ! En effet si le livre que vous recherchez est écrit par un auteur qui est décédé depuis de plus 70 ans, ses œuvres sont tombées dans le domaine publique c’est-à-dire qu’ils sont disponibles gratuitement (et ce de manière tout à fait légale).



Voilà qui termine cette rétrospective sur la lecture numérique. J’espère que cet article vous a, ou vous sera utile pour y voir plus clair et vous décider (ou pas) de vous en procurer une.
Il existe évidemment beaucoup de marques et modèles, je ne peux que vous conseiller d’aller en magasin pour les voir et les manipuler avant de faire votre choix.





Les points + :
° Confort de lecture pour les yeux similaire à un livre papier
° Le gain de place
° La durée d’autonomie
° La taille de l’écran
° L’étanchéité
° Le dictionnaire et traducteur intégré
° Facilité de prise en main
° La grande capacité de stockage




Les points - :
° Pour les adeptes d’heroic-fantasy : la carte affichée au début du livre est souvent fort petite.
° Réactivité : si vous êtes habitué aux tablettes et smartphone cela peut être frustrant, il faut   parfois le temps à la liseuse pour réagir.
° Le poids (de ce modèle en tout cas. D’autres sont plus légères).
° Elle est assez chère. Si vous n’avez pas besoin de l’option étanche, vous trouverez des modèles bien moins chers et tout aussi performants.
° « Traces fantômes » parfois présentent, surtout avec les manga.




4 commentaires:

  1. Tu aurait un ordre de prix pour les versions pas étanche ?
    Et est ce que le format ePub fonctionne dessus (car je cherche une liseuse pas chère pour pas trimballer mon iPad, mais les fonctions de celle ci me plaisent et j'aimera ne pas perdre tous mes ebook qui sont tous en ePub.
    Dernière petite question, sait tu si c'est compatible MAC car je n'ai pas de PC.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les liseuses qui sont bien côtées il faut facilement compter 100€ voir plus,mais il en existe des moins chères autour de 70-80€ (p-e moins ?). Pour les dernières je vois même qu'elles sont à plus de 200!(notamment une kobo avec un plus grand écran encore).
      Concernant les formats, Kobo lit les epub, comme les pdf et CBR/CBZ (manga), ainsi que d'autres formats mais que je n'utilise pas. La Kindle d'Amazon le problème est qu'elle ne lit que son format(.MOBI). Les autres marques je ne me suis jamais renseignée.
      Après il existe des logiciels (comme Calibre) qui permettent de modifier le format pour les rendre compatible.

      Je pense que toutes les liseuses fonctionnent avec Mac aussi mais j'ai jamais testé donc je peux pas le garantir...

      II existe pas mal de comparatifs sur le net qui permettent de bien voir les avantages de l'une par rapport à l'autre ;)
      J'espère t'avoir un peu aidé :)
      PS: Je remarque que je vais devoir mettre à jour certaines infos que j'ai mis parce que ce n'est pas correct (il existe depuis d'autres modèles étanches, ça sort tellement vite que c'est dur à suivre !)

      Supprimer
    2. Oui cela m'aide bien, je souhaitais pas plus de 100€ donc la c'est parfait s'il en font à ce prix (ce sera mon Noël et le budget est de 100€) oui Amazon ils sont bizarre des fois...
      Merci pour les infos ;)

      Supprimer
    3. Quand tu l'auras tu pourras me dire ce que t'en pense;)

      Supprimer